Real time web analytics, Heat map tracking

Nos Partenaires

S'inscrire à la newsletter

Connexion

Le lundi 27 juillet, à la chapelle de Kersaint le Barokopera d'Amsterdam nous a enchantés avec une version légère, chambriste et brillante de l'Opéra Dom Juan de Mozart

 

2015-07-27 Dom Juan newUne des grandes originalités de la mise en scène consiste à attribuer à une seule cantatrice l’ensemble des rôles féminins.

Nous avons eu sur scène 4 chanteurs : les 2 barytons bien sûr, Don Juan et Leporello/Sganarelle. Le ténor interprétera Ottavio, mais il sera également le metteur en scène, directeur de théâtre fictif, qui a choisi de confier à sa soprane favorite tous les rôles féminins... Don Juan n’est-il pas en quête d’une seule et même femme, en dehors de toute réalité de chacune ? Nous laisserons au public toute latitude d’interprétation de ce choix artistique.

A l’intimité du plateau répond celle de la formation de chambre, jouant sur instruments anciens pour donner à entendre tout l’humour et la fragilité des âmes mises à nues sur scène. Le choix des instruments est inspiré des nombreux arrangements de l’époque : quintette à cordes, flûtes traversières, hautbois et clarinettes.

 

Fil de navigation

Slideshow 2015